Bâtiment

Façade de la maison Jeanne d'Albret

/// Une authentique Maison de Jeanne d’Albret

Orthez possède, au cœur de la cité, une Maison de Jeanne d’Albret qui n’a pas usurpé son nom. Elle a en effet appartenu à la reine Jeanne comme l’attestent les lettres patentes du 30 novembre 1555, enregistrées le 5 mai 1556. Elles indiquent que le bâtiment fut offert à Jeanne d’Albret en 1555 par Arnaud de Gachissans, seigneur de Salles et maître d’hôtel de Henri II d’Albret, le père de Jeanne, en échange de lettres de noblesse. La souveraine désirait en faire sa demeure lors de ses passages à Orthez.

 

 

/// Un édifice renaissant

La Maison de Jeanne d’Albret a été construite entre le XVe et XVIe siècle. Elle se présente sous la forme d’un « L » un peu allongé, enserré entre deux cours : une petite cour aujourd’hui pavée de galets donnant sur la rue Bourg-Vieux, et une cour, plus grande, ouvrant sur un jardin, l’actuel square Catherine de Bourbon.

Si les façades donnant sur la rue ont été uniformisées au cours du XVIe siècle avec leurs belles fenêtres à meneaux, côté jardin, il est encore possible d’identifier les étapes successives de construction grâce aux différents types d’ouvertures. Côté rue, l’accès au musée se fait par un superbe escalier à vis en pierre de taille inscrit dans une tourelle octogonale reliant les deux ailes de la maison, ce qui laisse supposer que nous sommes dans la partie noble du bâtiment. Les communs se trouvaient dans la cour la plus grande. Un puits et un pigeonnier datant du XVIIe siècle, apanage des maisons nobles, y sont encore visibles. Le mur de soutènement du jardin, longé par l’avenue de la Moutète, est un des vestiges des remparts de la ville.

Jardin de la Maison Jeanne d'Albret

/// Un bâtiment classé

La maison est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques par arrêté du 16 mai 1929. Les façades et toitures des bâtiments Nord et Est, le pigeonnier ainsi que l’escalier à vis de la tourelle octogonale sont classés par arrêté du 30 octobre 1974. C’est au début des années 1980 que la Maison de Jeanne d’Albret est achetée par la ville d’Orthez. A ce moment-là, ses façades et sa toiture sont restaurées, ainsi que les salles de la partie Est de la maison. Les salles situées dans l’aile ouest sont, encore aujourd’hui, en attente de restauration.

Prochainement

  1. (Im)mortel, des pratiques funéraires

    18 septembre - 31 décembre
  2. Visite guidée en béarnais

    03 octobre à 16 h 30 min - 17 h 30 min
  3. Visite du cimetière de Pau

    05 octobre à 10 h 30 min - 12 h 00 min

Horaires

Du mardi au samedi

10h-12h et 14h – 18h

Visite guidée à 10h30 et 15h

Réservaton conseillée

Port du masque obligatoire