Histoire du musée

/// Un musée associatif

Inauguration du musée

Le Musée Jeanne d’Albret, histoire du protestantisme béarnais, est un musée associatif ouvert au public en 1995, dont l’origine des collections est issue du fonds documentaire réuni par le Centre d’Étude du Protestantisme Béarnais (CEPB). Créé en 1987, cet organisme « a pour vocation de découvrir et d’étudier le protestantisme en Béarn et dans les Pays de l’Adour. Il préserve ainsi de l’oubli et de la destruction les sources relatives à cette histoire du XVIe siècle à nos jours ». Il désirait présenter ses collections au public. L’ensemble des  documents – manuscrits, imprimés, livres, objets, films, etc. – confiés au CEPB sont conservés aux Archives Départementales des Pyrénées-Atlantiques, où se trouve son siège social. Face à l’ampleur de ce fonds documentaire, très vite germe l’idée de la création d’un musée afin de présenter ce fonds au public, et l’association « Musée du protestantisme béarnais » – qui deviendra « Musée Jeanne d’Albret » en 2002 – est créée en décembre 1991 afin de mener à bien ce projet.

/// Cette association a pour but de :

  • créer, diriger et gérer le Musée Jeanne d’Albret, histoire du protestantisme béarnais ;
  • rechercher, acquérir, recevoir, rassembler, classer, conserver et exposer tous les objets, documents, manuscrits, études, ouvrages, gravures, photographies… se rapportant à l’histoire de la Réforme principalement en Béarn, à l’évolution du protestantisme et à la présence actuelle des Églises issues de la Réforme dans le Béarn ;
  • conserver et promouvoir l’histoire du patrimoine huguenot. Dans cet esprit, organiser des rassemblements, des réunions, des conférences, des expositions, des animations à caractère culturel ;
  • mettre à la disposition des étudiants et des chercheurs une bibliothèque et une documentation sur le protestantisme régional ;
  • animer un atelier de reliure pour sauvegarder les livres de la bibliothèque.

 

/// Pourquoi Orthez ?

Le choix d’Orthez a été dicté par le riche passé protestant de la cité. Au XVIe siècle, Orthez est la capitale intellectuelle du protestantisme béarnais, avec notamment une académie créée par Jeanne d’Albret, promue université en 1583. En 1995, une convention est signée entre l’association et la ville d’Orthez, qui met à sa disposition deux salles de la Maison de Jeanne d’Albret, propriété de la commune, afin d’y créer le musée.

 

/// Un musée en constante évolution

Temple Cauterets

A l’origine, le musée se compose de deux salles, situées au second étage du bâtiment. La plus grande reçoit l’exposition permanente, consacrée à l’histoire du protestantisme béarnais au XIXe siècle, et la seconde, aux dimensions plus réduites, tient lieu de salle d’accueil, dans laquelle se trouve également le fonds de bibliothèque.

Au fil des ans, le musée reçoit de nombreux dons de particuliers, et mène une importante politique d’acquisition. Cet accroissement rapide des collections rend impérieuse la nécessité d’étendre la surface d’exposition. En juin 2002, une nouvelle convention est signée entre l’association et la Ville d’Orthez : le musée devient musée municipal et deux salles  supplémentaires lui sont attribuées, au premier étage de la Maison de Jeanne d’Albret. La surface de l’exposition permanente est doublée, la salle d’accueil est transférée au premier étage, permettant ainsi de créer un comptoir de librairie. La salle d’accueil d’origine devient une bibliothèque à part entière, ainsi qu’un atelier de reliure.

Prochainement

  1. (Im)mortel, des pratiques funéraires

    18 septembre - 31 décembre
  2. La mort s’invite au musée

    26 novembre à 18 h 30 min - 20 h 00 min

Horaires

Du mardi au samedi

10h-12h et 14h – 18h

Visite guidée à 10h30 et 15h

Réservaton conseillée

Port du masque obligatoire