Zoom sur …

INTÉRIEUR DE GRANGE PAR HENRY NOGARET

Au fond d’une grange, un homme, coiffé d’un béret, descend d’un grenier, courbé sous le poids du baluchon qu’il porte sur son épaule. Seule véritable touche de couleur du tableau, la silhouette semble presque anecdotique, reléguée à l’arrière-plan. L’architecture du lieu frappe de prime abord : les lourdes poutres de chêne sur lesquelles repose une multitude […]

En savoir plus

LA SINGERIE DES ETATS DE LA LIGUE, AN 1593

Cette estampe, anonyme et non datée, présente trois scènes distinctes. La scène principale représente une assemblée de personnages au profil simiesque, entourant un personnage central, le duc Charles de Mayenne, devenu chef de la Ligue après l’assassinat de son frère Henri de Guise en 1588. Il est figuré présidant la session des États généraux de […]

En savoir plus

PAUL RECLUS PAR ERNEST BORDES

Paul Reclus est le plus jeune et le plus béarnais des fameux cinq frères (Élie, Élisée, Onésime, Armand et Paul). Né le 7 mars 1847 à Orthez, il sera maire d’Orion ainsi que conseiller général du canton de Salies-de-Béarn de 1897 à sa mort, en 1914. Chirurgien, professeur à la Faculté de médecine de Paris, […]

En savoir plus

LE MARIAGE DE LA REINE

Cette estampe, conservée au Musée Jeanne d’Albret, représente le mariage par procuration de Marie de Médicis et d’Henri IV, célébré en la cathédrale de Florence par le Cardinal Pietro Aldobrandini le 5 octobre 1600. La reine, au centre, reçoit l’anneau nuptial de la main de son oncle, le grand-duc de Toscane Ferdinand Ier de Médicis. […]

En savoir plus

UNE MEDAILLE-BOITE DE 1817

Cet objet pour le moins original est une médaille-boîte contenant six miniatures reliées entre elles par un cordon. La médaille, en étain, présente à l’avers le réformateur Martin Luther représenté en buste et de profil et, au revers, une Bible ouverte portant un verset du Livre de la Sagesse, entourée de livres et adossée à […]

En savoir plus

UN MIROIR HUGUENOT

En révoquant l’édit de Nantes en 1685, Louis XIV interdit le protestantisme. Les familles qui ne quittent pas la France pour les pays dits du Refuge (Suisse, Allemagne, Hollande, Angleterre, Amérique du Nord) se voient contraints de pratiquer leur religion clandestinement. Les cultes se font la plupart du temps dans les maisons, autour du chef […]

En savoir plus

LE PLAN DE L’ENCLOS PROTESTANT D’OSSE-EN-ASPE

Ce plan manuscrit, représentant l’enclos protestant d’Osse-en-Aspe, a été réalisé par André Loustau à la fin du XIXe siècle. Il a été offert au pasteur John David Bost à l’occasion de sa consécration, le 18 août 1885, dans ce même temple. Inauguré le 4 août 1805, le temple d’Osse-en-Aspe est édifié à l’emplacement même du […]

En savoir plus

LE RETABLISSEMENT DES ECCLESIASTIQUES EN BEARN PAR LOUIS XIII

Cette estampe, conservée au Musée Jeanne d’Albret, est tirée de la partie centrale de l’ouvrage de Jean Valdor (1616-1670), Les triomphes de Louis le Juste, paru en 1649 à Paris. Au centre de cette composition intitulée Le rétablissement des ecclésiastiques en Béarn, Louis XIII, vêtu à l’antique, un bâton de commandement à la main et […]

En savoir plus

PORTRAIT D’HENRI IV PAR THOMAS DE LEU

Cette estampe, réalisée par le graveur Thomas de Leu au XVIe siècle, représente Henri IV en majesté. C’est sous le règne de ce roi, à la fin du XVIe siècle, que la gravure de portrait se développe de façon significative. Thomas de Leu (1560-1612), un graveur originaire d’Audenarde en Belgique, en est une des principales […]

En savoir plus

LE MEREAU D’ORTHEZ

Nous connaissons aujourd’hui une soixantaine de types de méreaux différents, mais jusqu’alors aucun méreau béarnais n’avait été retrouvé. Récemment, trois sont apparus dans une vente à Madrid. L’un d’entre eux a été acheté par un collectionneur américain, un autre est entre les mains d’un numismate et le Musée Jeanne d’Albret a pu faire l’acquisition du […]

En savoir plus

Prochainement

  1. 1620, le Béarn devient français

    13 août à 16 h 30 min - 17 h 30 min
  2. 1620, le Béarn devient français

    20 août à 16 h 30 min - 17 h 30 min
  3. 1620, le Béarn devient français

    27 août à 16 h 30 min - 17 h 30 min
  4. 1620, le Béarn devient français

    03 septembre à 16 h 30 min - 17 h 30 min

Horaires

Du mercredi au vendredi de 14h à 18h

Samedi, dimanche et jours fériés : 10h-12h et 14h – 18h

Visite guidée à 10h30 et 15h (limité à 4 personnes

Réservaton conseillée

Port du masque obligatoire